•  

Se former à la Méthode ESPERE®

Petit parcours à grands pas d'un processus d'apprentissage

Ce texte passe rapidement en revue les différents aspects abordés par la Méthode ESPERE®. Il est une première présentation de cette approche, qu'il s'agit d'envisager dans son ensemble en tant que processus d'apprentissage qui s'opère en plusieurs temps.
Des liens seront proposés au fur et à mesure des mois à venir, sous forme de compléments, d'illustrations, d'éclaircissements, d'exemples, d'approfondissements, de concepts clés ou d'exercices pratiques.

En préambule

E comme Energie
S comme Spécifique
P comme Pour
E comme Ecologie
R comme Relationnelle
E comme Essentielle


La Méthode ESPERE® est une méthode d'apprentissage qui a pour objet de favoriser des communications et des relations en santé. Elle fait référence aux travaux de Jacques Salomé et à des formations qui sont maintenant proposées par des animateurs et des formateurs agrées par l'Institut ESPERE International.
La Méthode ESPERE® ne vise pas à transmettre des connaissances à proprement parler, mais plutôt des savoir-faire, des savoir-être, des savoir-créer et des savoir-devenir.
Elle n'a pas pour objectif premier de résoudre des problèmes, d'éviter des conflits ou d'éluder des différends. Elle invite chacun à se responsabiliser et à agir en cohérence avec ses propres besoins fondamentaux, avec ses désirs profonds ou ses valeurs les plus essentielles.
Elle ne cherche pas non plus à apporter des réponses aux questions posées ni des solutions aux difficultés abordées ou rencontrées mais elle propose des balises et des moyens concrets pour aborder et vivre autrement les difficultés relationnelles les plus fréquentes rencontrées dans la vie quotidienne de chacun. Elle fait appel à la capacité de choix et de discernement de chacun, en partant du postulat que chacun sait ce qui est "bon" pour lui.
Ceux qui s'inscrivent dans l'esprit de cette approche apprennent à se positionner et à se définir face à leur interlocuteur en faisant référence à des règles d'hygiène relationnelle, à des outils et à des concepts spécifiques, clairement présentés, repérés et transmissibles. Ils confirment ceux à qui ils s'adressent dans l'énoncé de ce qu'ils avancent. Ils se confrontent à eux en apposant leur propre façon de voir, mais ils ne décident pas ce que ceux-ci doivent dire ou peuvent faire, car eux seuls sont supposés savoir ce qui est bon pour eux.
La Méthode ESPERE® n'a pas, à proprement parler de visée thérapeutique, même s'il se fait qu'elle a parfois un impact thérapeutique pour ceux qui l'appliquent dans leur vie.


Quelle est cette méthode ?
La Méthode ESPERE® propose essentiellement des repères, des balises, des outils et un accompagnement pour apprendre une autre façon de communiquer et de mettre en commun nos différences au quotidien. Elle offre des moyens pour développer nos propres ressources créatrices et évolutives, autrement dit, elle aide à s'aider soi-même.
Elle n'adopte aucun parti pris a priori sur les contenus de communication, elle laisse à chacun son libre arbitre à propos de ses idées, de ses croyances, de ses choix ou de ses points de vue.
Elle ne défend aucune idéologie, même si elle s'appuie sur des présupposés philosophiques et anthropologiques c'est-à-dire sur une certaine idée de l'homme. A cet égard, elle s'inscrit plutôt dans le vaste courant de la psychologie existentielle et humaniste de type Rogérienne. Les approches regroupées sous ce mouvement se caractérisent par le fait qu'elles
" se fondent sur la capacité de l'être humain à diriger son existence et à se réaliser pleinement. L'accent y est mis sur le moment présent, sur la capacité de la personne à prendre conscience de ses difficultés actuelles, à les comprendre et à modifier en conséquence sa façon d'être ou d'agir " .
L'accompagnement proposé par les praticiens et les animateurs travaillant dans cet esprit 
" cherche à faciliter l'expression de soi engagée par celui qui consulte, de même que l'expérimentation de nouvelles façons d'être ou d'agir ".

Se former à la Méthode ESPERE® c'est se l'approprier en la mettant en pratique dans sa vie quotidienne. Il s'agit de l'intégrer au gré des découvertes qu'elle permet, au fur et à mesure des remaniements ou des ajustements qu'elle nécessite, des enthousiasmes qu'elle suscite. Elle s'intériorise surtout en se confrontant aux résistances ou aux doutes rencontrés aussi bien en soi qu'à l'extérieur de soi.

La Méthode ESPERE® est d'abord un outil de travail, une matière à réflexion et à approfondissement.

Au-delà de sa fonction pragmatique qui propose des repères concrets, sans pour autant dicter la marche à suivre, la Méthode ESPERE® ouvre sur une autre façon de se positionner et de vivre les relations intimes (couple, famille, enfants ) et les relations professionnelles ( travail, société proche. ) Elle vise à favoriser une dynamique relationnelle différente de celle qui caractérise nos relations habituelles. En particulier elle suscite la confrontation, le partage et la non violence plutôt que l'affrontement, la prise de pouvoir ou la dépendance. Elle privilégie une dynamique créative et respectueuse de l'évolution de chacun plutôt que de fixer les enjeux de l'échange sur le besoin d'avoir raison à tout prix, sur la jouissance trouvée à vouloir placer le dernier mot ou à tenir tête à l'autre, sur la priorité donnée à chercher à imposer une seule vérité ou encore de faire valoir son propre point de vue comme un absolu. Elle évite d'entretenir des rapports de force et leurs corollaires : les diverses formes de dépendance qui en découlent. Elle porte l'attention vers les enjeux spécifiques de la relation (le donner, le demander, le recevoir ou le refuser ) au lieu de les focaliser comme c'est souvent le cas, sur les alibis des sentiments (" Mais je t'aime pourtant ! " ), ou de s'en tenir à la référence aux bonnes intentions ou à la seule bonne volonté. Car ni les uns ni les autres ne sont tout-puissants ou suffisants pour entretenir des relations vivantes.

La Méthode ESPERE® permet de trouver des alternatives stimulantes pour ne pas entretenir la soumission ou l'opposition. Elle donne des pistes et des orientations qui sont autant de sollicitations à renoncer aux attitudes réactionnelles (d'irritation et d'énervement bien connues ) qui sabotent les échanges et maintiennent dans un état d'infantilisation les partenaires en présence. En cela, la Méthode ESPERE® permet d'accroître en chacun son potentiel relationnel, c'est-à-dire ses ressources d'énergies disponibles pour nourrir des relations vivantes et en santé. Elle est un support vivifiant pour sortir de la tendance à se placer en position de victime ou à accuser le monde entier quand quelque chose ne se déroule pas selon nos attentes ou nos désirs. La Méthode ESPERE® est un guide qui nous amène à nous responsabiliser pour la part de la relation qui nous concerne et elle permet de nous respecter dans les principaux actes, choix et engagements de notre vie.

L'apprentissage de la Méthode ESPERE® va de la simple sensibilisation ( en groupes à thèmes liés à la communication intime, conjugale, familiale ou professionnelle) jusqu'à une formation plus avancée pour ceux qui envisagent de la transmettre à leur tour. Le cycle d'apprentissage comprend cinq principaux volets qui s'articulent et interagissent les uns avec les autres. Ceux qui souhaitent s'y former peuvent trouver dans le corpus théorique et pratique proposé par cette méthode, des repères ponctuels qu'ils pourront intégrer à leur vie personnelle, familiale ou sociale. Certains survoleront l'ensemble, d'autres choisiront d'approfondir chacun des chapitres et se donneront du temps pour intégrer le tout. L'usage qui est fait de cette approche est variable selon la disponibilité de chacun, c'est-à-dire selon l'intérêt et les satisfactions qu'il y trouve, le temps qu'il dégage dans cette direction, le niveau d'exigence qu'il recherche, la rigueur qu'il accepte de supporter ou l'impact des résistances rencontrées en lui et dans son entourage proche.

1. QU'EST-CE-QUE LE SYSTEME S.A.P.P.E. ?





S comme Sourd
A comme Aveugle
P comme Pervers
P comme Pernicieux
E comme Energétivore

ou
S comme Souffrances
A comme Aliénation
P comme Pathologie
P comme Problèmes
E comme Ennuis


Le système SAPPE regroupe l'ensemble des composantes habituelles en matière de communication qui régissent implicitement nos rapports interpersonnels et qui de ce fait, développent des dépendances, exacerbent des réactions violentes, maltraitent nos besoins humains fondamentaux, sabotent nos potentialités et nos ressources, en atteignant parfois profondément et durablement confiance en soi et estime de soi. Ses principales manifestations se reconnaissent au parler sur l'autre, qui se décline sous quelques modalités d'expression on ne peut plus banales.
  • Les injonctions : " Sois fort ! Sois sincère ! On ne pleure pas quand on est un homme ! "
  • Les disqualifications : " C'est pas possible d'être aussi empotée ! Qu'est-ce que tu peux être gourde ! "
  • Les culpabilisations : " Tu te rends compte comme tu me parles ! "
  • Les menaces : " Attention, je comptes jusqu'à trois ! Tu sais ce qui t'attends après: "
  • Le chantage : " Si au moins tu travaillais mieux à l'école, je pourrais être fier de toi ! "
L'apprentissage de la Méthode ESPERE® comporte un chapitre consacré à l'étude de ces principaux modes d'expression qui structurent l'incommunication et entretiennent des formes de relations dévitalisées auxquelles nous collaborons la plupart du temps sans même le savoir, par absence de modèle de référence alternatif. Nous sommes souvent persuadés que " nous avons tout essayé " et convaincus de ne pas disposer d'autres choix. Alors que bien souvent des voies restent possibles que la Méthode ESPERE® permet d'explorer, d'inventer, d'imaginer.
La sensibilisation à l'approche ESPERE passe par une implication personnelle. Elle ne consiste pas à étudier le système SAPPE en l'observant de l'extérieur comme s'il s'agissait d'une série de phénomènes " objectif s" mais plutôt en réfléchissant à la manière dont nous collaborons, collectivement et individuellement à entretenir ce système, que ce soit par inconscience, par ignorance, par complaisance ou par aveuglement et surdité.

En d'autres termes, un chapitre de la Méthode ESPERE® est consacré aux points suivants :
  • Présentation et démystification du système SAPPE
  • Repérage des croyances, des pratiques, des habitudes, des phénomènes qui sous-tendent, régissent, structurent et entretiennent le système SAPPE.
  • Travail de conscientisation de notre propre participation au système SAPPE.
  • Fondements de l'incommunication : dénonciation des principaux saboteurs et des toxines qui polluent la plupart de nos échanges et qui sont à l'origine de ce qu'il serait possible d'appeler une forme de terrorisme relationnel, ou qui conduisent à des impasses et des répétitions relationnelles négatives.
  • Actualisation et mise en pratique dans la vie de chacun, en s'exerçant à recourir aux principaux outils de la Méthode ESPERE® pour les forger à notre main et les personnaliser.

2. DU SYSTEME SAPPE A LA Méthode ESPERE®




La Méthode ESPERE® fait référence à un ensemble de données théoriques et pratiques constitué d'outils, de repères, de balises et de médiations, qui, mis en relation et articulés les uns avec les autres visent à activer, stimuler et susciter un processus de maturation relationnelle, d'autonomisation, de libération et de responsabilisation chez celle ou celui qui se donne les moyens d'y recourir avec suffisamment de constance, de cohérence, de régularité et des continuité.
" La Méthode ESPERE® n'est pas composée d'une succession de recettes mais elle correspond plutôt à une méthodologie ouverte sur un esprit et une éthique de vie. Elle est une invitation à un cheminement et parfois même à une ascèse avec ses rigueurs, ses contraintes et ses exigences propres. "
" La recherche sur laquelle elle s'est construite et repose se déploie essentiellement dans deux directions :
  • Comment développer des communications vivantes ,
  • Comment vivre des relations en santé ? "
" La Méthode ESPERE® vise un travail de conscientisation, tout en sachant que l'inconscient n'obéit pas au conscient, qu'il ne se laisse pas faire par lui parce qu'il dispose d'une économie, d'une autonomie, d'un langage et d'une énergétique et d'une dynamique qui lui est propre "


Elle s'appuie sur quelques présupposés théoriques résumés en quelques formules pour n'en citer que quelques unes :

" Ce qui ne peut se dire avec les mots se dit autrement : par des actes ou par des maux"
" Nous avons pour nous dire ou ne pas nous dire, de multiples langages "
" On ne peut pas ne pas communiquer "
" Mettre en mots dénoue, apaise, fait tomber les tensions, permet de faire des reliances… "


Le passage du système SAPPE à la Méthode ESPERE® consiste en un désamorçage du système SAPPE. Il suppose deux principales attitudes orientées dans deux directions : apprendre à ne plus l'entretenir soi-même et repérer les ancrages, les fixations, les caractéristiques et les conditionnements les plus opérants du système SAPPE qui nous sont imposés par notre entourage le plus immédiat au quotidien.

3. PRESENTATION DES CONCEPTS CLES DE LA Méthode ESPERE®




Quelques principaux points étudiés
  • Se sensibiliser à l'esprit de la communication relationnelle (Qu'est ce que communiquer ? comment définir des relations vivantes ? qu'entendre par le terme d'écologie relationnelle ? )
  • Apprendre à dépasser le mythe du spontanéisme, de la bonne volonté et des bonnes intentions en matière de relation. La communication peut s'apprendre à tout âge.
  • Se familiariser avec les principes de base de la communication relationnelle, en favorisant des communications de réciprocité et de mutualité.
  • Reconnaître quelques principaux besoins fondamentaux chez tout être humain
    • pouvoir se dire ( passer de l'impression à l'expression )
    • pouvoir être entendu ( passer de l'expression à la communication )
    • pouvoir être reconnu ( passer de la communication à la relation )
    • pouvoir se reconnaître une valeur ( capacité à prendre sa place dans un système social, exercer une influence sur son environnement, avoir le sentiment de pouvoir y être pour quelque chose dans ce qui nous arrive. )
    • pouvoir ne pas tout dire ( passer du besoin de dire la vérité à la capacité de parler vrai, constitution d'un espace d'intimité personnelle ou partagée et partageable)
  • S'exercer à l'autoresponsabilisation en se donnant les moyens de sortir des positions de victimisation, d'accusation ou de déresponsabililsation
  • Apprendre le respect de soi et de l'autre
  • Développer sa capacité à se donner des soins relationnels à soi-même, à établir des reliances. Cette forme d'attention à l'égard de soi-même passe par la possibilité d'apprendre à entendre le sens de ce qui nous arrive plutôt que chercher à tout prix à comprendre, à vouloir expliquer les causes ou les raisons de ce qui se passe.
  • Différencier le registre des sentiments et le registre de la relation. Les bons sentiments, la bonne volonté ou les intentions louables ne suffisent pas pour communiquer, encore faut-il se donner quelques moyens concrets, pratiques, repérables, transmissibles.
  • Les mots sont nécessaires, indispensables pour communiquer mais ils ne sont pas suffisants pour entretenir et maintenir des relations vivantes et en santé dans la durée.
  • L'implication personnelle passe par le témoignage, le positionnement et un engagement effectif dans la relation.
  • Prendre le risque de s'affirmer sans attendre systématiquement l'aval de son interlocuteur ni chercher son approbation, sous quelque forme que ce soit.
  • Privilégier la confrontation plutôt que l'affrontement, développer la capacité à passer du réactionnel qui entretient l'infantilisation au relationnel, gage de maturation. Tout changement suscite inévitablement des résistances chez soi et dans l'entourage proche.
4. PRESENTATION DES OUTILS ET DES REGLES D'HYGIENE RELATIONNELLE QUI CONSTITUE LE CORPS DE LA Méthode ESPERE®



Cette étape du processus d'apprentissage consiste en une expérimentation des outils et des médiations proposés par la Méthode ESPERE® ( en particulier les utiliser en permanence pour se les approprier )

Par exemple

L'écharpe relationnelle




Le bâton de parole




La visualisation externe




La symbolisation




  • Présentation et illustrations des règles d'hygiène relationnelle :
" Les règles d'hygiène relationnelle sont des moyens, des supports, des repères, des balises, pour aller vers la plus grande cohérence possible entre une intention, un désir et un objectif. Elles permettent aussi de confronter les effets sur chacun des protagonistes d'un échange en termes de bien-être, de congruence ou de satisfaction. Elles constituent des propositions susceptibles d'être offertes à des interlocuteurs. "

Contrairement à ce que nous croyons souvent il n'est pas besoin d'être deux pour commencer à mettre en pratique.

" Il n'est pas nécessaire que les deux protagonistes connaissent et pratiquent les règles d'hygiène relationnelle. Il suffit qu'un seul les introduise, en témoigne, pour amorcer un changement dans la relation. Ce changement sera suivi ou non d'effet suivant les résistances rencontrées . "

Quelques règles de base :

" Toute relation symbolisée par une écharpe a deux extrémités. "

" Dans tout échange, comme dans toute tentative de communication, nous sommes toujours trois protagonistes : l'autre, moi et le lien qui nous relie, appelé : RELATION " En se rappelant que s'il nous relie, il nous sépare aussi (sinon ce n'est plus un lien mais une ligature.)

" J'apprends à témoigner, à parler de moi à l'autre et non pas sur l'autre "

" Dans une relation j'apprends à différencier ce qui appartient au registre des sentiments et qui est plutôt de l'ordre de la relation ( donner, demander, recevoir, refuser) "

  • Illustration à partir du vécu des participants, des concepts de base ( diagnostic d'incommunication : repérage des principales caractéristiques antirelationnelles propres à chacun … )
  • Visualisation des enjeux et des dynamiques qui participent à structurer nos comportements et nos attitudes relationnelles courantes ( face à nous-même, aux autres, à la vie… )

5. TRAVAIL SUR LES DIFFICULTES ET LES RESISTANCES RENCONTREES DANS LA MISE EN PRATIQUE DE LA Méthode ESPERE®

Ce point représente en fait l'essentiel de la sensibilisation et de la formation.
Car c'est dans la confrontation au quotidien, que la Méthode se met en pratique, s'éprouve, se vérifie, se construit, s'affirme, s'affine et se personnalise en fonction de la sensibilité et des découvertes de chacun.

C'est dans l'application constante et vigilante au jour le jour, tant dans sa vie personnelle que professionnelle ou sociale, que l'intégration de la Méthode ESPERE® peut s'opérer véritablement, comme un processus de maturation qui s'intériorise et qui pour cela nécessite de prendre du temps.

Analyse et repérage des principales résistances et difficultés rencontrées
  • difficultés à l'intérieur de soi ( doutes, renoncements nécessaires, deuils, choix, engagements … )
  • difficultés chez les autres ( vie personnelle, vie professionnelle : attitudes réactionnelles manifestées face au changement de la part de l'entourage )

Se former à la Méthode ESPERE®
Texte de Jacques Salomé dans Pour ne plus vivre sur la planète TAIRE.

Se former,
c'est savoir reconnaître la part d'universel
qui se manifeste
dans les témoignages intimes et sincères
de chaque échange.

Se former,
c'est accepter de devenir un agent de changement
pour soi-même et pour autrui.

Se former,
c'est accueillir un nouveau savoir
pour le confronter au travers
d'une implication personnelle
à sa propre expérience.

Se former,
c'est entrer dans l'étonnement d'être,
c'est reconnaître le miraculeux
de chaque rencontre,
c'est développer sa capacité
à entendre le merveilleux de l'univers.

Se former,
c'est entrer dans l'infinitude de ses possibles.

Se former,
c'est s'ouvrir à la question du sens
pour découvrir, au-delà de la tolérance,
l'amour
qui nous relie à toute vie.

Se former,
c'est créer de la vie
avec le meilleur de soi en soi.
  • Son auteur

    Portrait d'un humaniste d'aujourd'hui.

  • La Méthode ESPERE®

    Se former à la Méthode ESPERE®
    Petit parcours à grands pas d'un processus d'apprentissage

  • Le système SAPPE
    Comment nous participons au Système SAPPE ou C'est fou tout ce que nous pensons savoir pour les autres!
  • Des concepts

    Le totalitarisme émotionnel (Slavoj Zizek) et le terrorisme relationnel (Jacques Salomé)